Skip to content
Sandra Martin30 juin 2023 10:11:395 min read

Importance de la decarbonation des entreprises

Le changement climatique est une menace imminente pour notre planète et ses habitants. Les activités humaines, en particulier celles des entreprises, contribuent de manière significative aux émissions de gaz à effet de serre (GES) responsables du réchauffement climatique. La décarbonation des entreprises devient donc un enjeu crucial pour atténuer les effets du changement climatique et construire un avenir durable.


Trois points clés à retenir :
  • Lutte contre le changement climatique : La réduction des émissions de GES par les entreprises est essentielle pour limiter le réchauffement climatique et atteindre les objectifs de l'Accord de Paris.
  • Innovation et croissance économique : La transition vers une économie décarbonée stimule l'innovation dans les technologies propres et crée de nouveaux emplois verts.
  • Résilience face aux risques climatiques : La décarbonation permet aux entreprises de mieux se préparer aux impacts du changement climatique, comme les événements météorologiques extrêmes.
image décorative

Partie 1 : L'impératif climatique

Le changement climatique n'est plus une simple menace, il est une réalité quotidienne qui affecte déjà la planète entière. La fonte des glaciers, l'augmentation du niveau de la mer et la multiplication des événements météorologiques extrêmes sont autant de signes alarmants qui nous rappellent l'urgence d'agir. Les entreprises, en tant qu'acteurs majeurs de l'économie mondiale, ont une responsabilité particulière dans la lutte contre le changement climatique. Elles contribuent à environ 70% des émissions mondiales de GES, principalement à travers leurs processus de production, leurs chaînes d'approvisionnement et leur consommation d'énergie.

La décarbonation des entreprises s'impose donc comme une nécessité absolue pour réduire les émissions de GES et limiter le réchauffement climatique à un niveau acceptable. L'Accord de Paris, signé par 195 pays en 2015, vise à limiter la hausse de la température mondiale à 1,5°C par rapport à l'ère préindustrielle. Cet objectif ambitieux ne peut être atteint sans l'engagement ferme des entreprises à réduire leur empreinte carbone.

image décorative
En 2023, le groupe TotalEnergies a annoncé son ambition d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. Pour cela, le groupe prévoit de réduire ses émissions de GES de 40% d'ici 2030 et d'investir massivement dans les énergies renouvelables. En 2022, la société Unilever s'est engagée à réduire de moitié ses émissions de GES d'ici 2030. Pour y parvenir, l'entreprise s'est notamment fixé comme objectif d'utiliser uniquement des énergies renouvelables dans ses usines et de réduire de 50% l'utilisation de plastique dans ses emballages.

Partie 2 : Les opportunités économiques de la décarbonation

image décorative

Loin d'être un frein à la croissance économique, la décarbonation des entreprises ouvre de nombreuses opportunités d'innovation et de création d'emplois. La transition vers une économie à faible émission de carbone stimule le développement de technologies propres dans des secteurs tels que les énergies renouvelables, l'efficacité énergétique, les transports durables et la gestion des déchets.

Ce dynamisme technologique se traduit par la création de nouveaux marchés et de nouveaux emplois verts. Selon l'Organisation Internationale du Travail (OIT), la transition écologique pourrait créer jusqu'à 24 millions d'emplois nets dans le monde d'ici 2030. De plus, la décarbonation permet aux entreprises de réaliser des économies substantielles sur leurs coûts d'exploitation. L'optimisation énergétique des processus de production, l'utilisation de sources d'énergie renouvelables et la réduction des déchets contribuent à améliorer la rentabilité et la compétitivité des entreprises.

En 2022, le groupe IKEA a économisé 100 millions d'euros grâce à ses efforts d'efficacité énergétique. En 2021, la société Apple a annoncé qu'elle était devenue 100% carboneutre pour ses opérations.

Partie 3 : Renforcer la résilience face aux risques climatiques

Le changement climatique n'est pas seulement une menace environnementale, il représente également un risque économique majeur pour les entreprises. Les événements météorologiques extrêmes, les perturbations des chaînes d'approvisionnement et la raréfaction des ressources naturelles peuvent avoir un impact significatif sur les opérations et la performance financière des entreprises.

La décarbonation permet aux entreprises de renforcer leur résilience face à ces risques en diversifiant leurs sources d'approvisionnement, en investissant dans des technologies durables et en adaptant leurs infrastructures aux impacts du changement climatique.

image décorative
"Le changement climatique est un défi majeur pour les entreprises, mais c'est aussi une opportunité. En adoptant des stratégies de décarbonation, les entreprises peuvent non seulement réduire leur empreinte environnementale, mais aussi renforcer leur résilience et améliorer leur performance financière à long terme." - Michael Bloomberg, entrepreneur et philanthrope

Conclusion

La décarbonation des entreprises est un enjeu crucial pour l'avenir de notre planète et de notre économie. En réduisant leurs émissions de GES, les entreprises contribuent à lutter contre le changement climatique, à stimuler l'innovation et à créer des emplois durables. De plus, la décarbonation permet aux entreprises de renforcer leur résilience face aux risques climatiques et de répondre aux attentes des consommateurs et des investisseurs.

Toutes vos questions :

La décarbonation est-elle vraiment possible pour tous les types d'entreprises ?

Oui, la décarbonation est possible pour tous les types d'entreprises, même celles dont les activités émettent beaucoup de gaz à effet de serre. Cela nécessite une volonté forte de la part de la direction, une planification rigoureuse et l'adoption de technologies et de pratiques durables.

Comment concilier les objectifs de décarbonation avec la croissance économique ?

La décarbonation peut être un moteur de croissance économique. En investissant dans les technologies vertes et en adoptant des pratiques durables, les entreprises peuvent créer de nouveaux marchés et de nouveaux emplois.

Existe-t-il un risque de perte d'emplois dans certains secteurs lors de la transition vers une économie décarbonée ?

Oui, certains emplois peuvent disparaître dans les secteurs les plus polluants. Cependant, la transition vers une économie décarbonée créera également de nouveaux emplois dans des secteurs tels que les énergies renouvelables, l'efficacité énergétique et la gestion des déchets.

Comment s'assurer que les efforts de décarbonation des entreprises ne soient pas du greenwashing ?

Il est important que les entreprises soient transparentes sur leurs efforts de décarbonation et qu'elles communiquent des données vérifiables. Des organismes indépendants peuvent également jouer un rôle dans la certification des efforts de décarbonation des entreprises.

Quels sont les principaux obstacles à la décarbonation des entreprises et comment les surmonter ?

Les principaux obstacles incluent le manque d'incitations financières, le coût élevé des technologies vertes et le manque de compétences et de connaissances. Ces obstacles peuvent être surmontés par des politiques gouvernementales incitatives, des investissements dans la recherche et le développement et la formation des travailleurs.

avatar

Sandra Martin

Éditorialiste responsable

ARTICLES LIÉS